Atelier de chant prénatal

Chant prénatal Bordeaux

Vous avez envie de pratiquer une activité bénéfique pour votre grossesse ?

Historique du chant prénatal

                                                                                                                                                                              
Le chant prénatal
 est né de la rencontre entre Marie-Louise Aucher, chanteuse lyrique, et Chantal Verdière, sage-femme, dans les années 1970.
ML AUCHER a passé toute sa vie à rechercher des correspondances entre les notes de musique et leur résonance sur les différentes parties du corps. Elle a aussi créé la psychophonie, qui est l’art de s’épanouir par le chant grâce aux vibrations qu’il procure sur tout le corps.
C. VERDIERE a vu l’intérêt de la psychophonie pour préparer physiquement et affectivement les futures mamans à la naissance.

L’intérêt du chant en périnatalité

Grâce au chant prénatal, le bébé in utero reçoit des stimulations neurologiques. Etant sensible à la voix de sa mère et au sens des mots prononcés, un tissage de lien et un dialogue vont s’établir pendant la grossesse entre eux.
Après la naissance, le bébé reconnait les sons, les mélodies, trouve sécurité et éveil, et il prend plus tôt la parole car il a été récepteur de manière précoce.

Pour renforcer le lien avec leur bébé à venir, les parents peuvent choisir une chanson qu’ils vont lui chanter tous les jours in utéro et qui deviendra sa chanson de référence après la naissance.

Pour la mère, chanter enceinte permet de développer sa conscience corporelle et respiratoire. Elle bénéficie donc d’une meilleure oxygénation, d’une détente. Elle peut mieux supporter l’instabilité et la réadaptation permanentes liées aux modifications physiologiques, physiques, émotionnelles, et hormonales de la grossesse.

Les sons aigus, siégeant dans la partie haute du corps, aident à libérer les tensions de la grossesse. Les sons graves, ayant une action sur le bas du corps, ont un effet relaxant.

Lors de l’accouchement, les vibrations sonores donnent force au corps, aident à soulager la douleur et ouvrent le passage au bébé.

Le partenaire peut soutenir la femme en chantant ou en vocalisant avec elle.

En pratique

Peu importe de savoir chanter ou pas, ce n’est pas une chorale. Je vous propose juste d’expérimenter les vibrations sur le corps et leurs effets. Les bénéfices du chant prénatal vont être renforcés par votre intention et votre conscience lors de l’atelier.

C’est un temps pour vous et votre bébé qui écoute avec tout son corps, d’abord par la peau, puis les oreilles.

Chaque personne ressent les choses différemment dans son corps donc aucune réponse n’est juste ou fausse dans les sensations éprouvées. 

Vous pouvez vous laisser traverser par les multiples ressentis et sensations et accueillir les émotions qui viennent, les laisser s’exprimer, tout est juste et propre à chaque personne.

Déroulement d’une séance de chant prénatal

Nous commençons l’atelier par une mise en réceptivité du corps, en se concentrant sur notre ancrage, et notre posture. Grâce à des lissages et automassages, nous éliminons les tensions, puis nous réveillons les résonnateurs et activons notre énergie avec des percussions corporelles.

Nous poursuivons par des vocalises facilitantes pour la posture et l’ancrage, des vibrations en tête, en poitrine et en bassin. Nous nous concentrons sur certaines parties du corps, telles que le diaphragme, les abdominaux, la respiration abdominale, le bassin et le périnée.

Chaque atelier est ponctué de chansons et berceuses sur les thèmes de la grossesse et de la naissance.

Et nous terminons par un temps de parole.

Vous souhaitez en savoir plus ?